Rapport developpement monde 2002 – Banque Mondiale

Rapport developpement monde 2002

  • Auteur: Banque Mondiale
  • Editeur: Eska
  • Date de parution: 15/03/2002
  • EAN13: 9782747203265
  • Genre: ECONOMIE INTERNATIONALE
  • Langue: francais

Resume de “Rapport developpement monde 2002”

Comment mettre en place des institutions qui appuient un fonctionnement des marches favorable a la croissance et a la reduction de la pauvrete ? Tel est le theme du present rapport, qui analyse la multitude des structures institutionnelles, formelles et informelles, publiques et privees, dont la creation permet a la fois d’entreprendre les activites les plus rentables possible et de gerer les risques de marche.

… Lire la suite

Les mecanismes etudies peuvent aussi bien prendre la forme de coutumes et traditions non ecrites que de codes juridiques complexes regissant le commerce international a la pointe de la technologie. Certains pays en developpement ont reussi a tirer parti de ces institutions d’appui au marche pour ameliorer le bien-etre de leur population, mais d’autres n’y sont pas encore parvenus. Faisant appel a une somme d’experiences et de recherches menees a la Banque mondiale et en dehors, ce 24eme Rapport sur le developpement dans le monde debouche sur une connaissance plus approfondie des institutions d’appui aux marches et sur une meilleure comprehension de la maniere de mettre en place de telles structures.
Le rapport des institutions pour les marches aborde le renforcement institutionnel en deux temps. Il affirme d’abord qu’il est primordial de centrer l’attention sur les fonctions assurees par les institutions et sur la maniere dont elles les remplissent, plutot que sur telle ou telle structure. Analyser les institutions en termes fonctionnels plutot que structurels aide en effet a identifier les lacunes existantes.
Toutes les institutions d’appui aux marches influent sur l’efficience et la repartition de trois manieres: en acheminant l’information sur les participants aux marches et sur les biens echanges en definissant les droits de propriete et les regles contractuelles et en assurant leur respect en accroissant, ou en limitant, la concurrence sur les marches. Une fois les lacunes du cadre institutionnel reperees, il s’agit de trouver le meilleur moyen de les combler.
Le Rapport etablit qu’il n’y a pas de recette universelle, mais va plus loin en amenant le lecteur a comprendre comment apprehender la conception d’institutions efficaces dans un contexte donne. Le raisonnement permet de degager quatre grands enseignements: les deux premiers ont surtout trait a l’offre de structures, et les deux autres a la demande qu’il convient de susciter au prealable. Pour mettre en place des institutions efficaces, il faut: les concevoir de maniere complementaire de l’existant – en termes d’institutions connexes, de ressources humaines et de technologies disponibles ; innover pour trouver les institutions qui fonctionneront – et renoncer a celles qui ne sont pas efficaces ; mettre en relation les communautes d’acteurs du marche, en assurant la libre circulation de l’information et en instaurant le libre-echange ; promouvoir la concurrence entre les juridictions, les entreprises, et les individus.
On trouvera aussi dans Des institutions pour les marches les ” Grands indicateurs du developpement dans le monde “, source d’information capitale sur les tendances recentes du developpement. Considere dans sa totalite, le Rapport fournit un eclairage utile et de precieux conseils aux decideurs, aux chercheurs et a tous ceux qui s’interessent au developpement.