Mort de la litterature – Raymond Dumay

Mort de la litterature

  • Auteur: Raymond Dumay
  • Editeur: Stock
  • Date de parution: 16/09/2009
  • EAN13: 9782234063440
  • Genre: LETTRES ET LINGUISTIQUE CRITIQUES ET ESSAIS
  • Langue: autres langues
  • Format: 185×130
  • Poids: 203g
  • Nombre de page(s): 169

Resume de “Mort de la litterature”

On peut me repondre, comme le fit un jour un ami: “Celui qui attend de l’argent de ses livres n’a qu’a crever.” On peut, comme lui, exiger que l’ecrivain soit un saint ou un heros.

… Lire la suite

Qu’on le dise clairement et qu’on ne s’etonne pas si les heros ecrivent surtout de mauvais livres. Sainte-Beuve, a qui on reprochait son manque de courage physique, repondait: “Ce serait grave si j’etais general.” Les qualites necessaires a l’ecrivain sont assez nombreuses pour qu’on ne lui demande pas d’etre en plus un ascete, un patriote ou un champion de football. Faire un livre est un metier difficile et meme un ouvrage mediocre ne tombe pas de son auteur comme une pomme de l’arbre.
” Le ton est donne ! Ecrit en 1950, Mort de la litterature part en croisade pour la survie de la litterature et la defense des ecrivains. La puissance des auteurs anglo-saxons, les rapports troubles des artistes avec l’argent, la difficulte de la litterature francaise a s’exporter…: rien n’echappe aux griffes de ce pamphlet aussi lucide que caustique et tout nous montre que les problemes qui agitent notre sphere litteraire sont a peu pres les memes qu’apres-guerre.