Mai-juin 1968 ; huit semaines qui ebranlerent la France – sous la direction de Xavier Vigna et Jean Vigreux

Mai-juin 1968 ; huit semaines qui ebranlerent la France

  • Auteur: sous la direction de Xavier Vigna et Jean Vigreux
  • Editeur: P U De Dijon
  • Date de parution: 18/11/2010
  • EAN13: 9782915611700
  • Genre: Mouvements sociaux

    Syndicalisme
     / 
    France
     / 
    Congres
  • Langue: francais
  • Format: 230x150x20
  • Poids: 467g
  • Nombre de page(s): 306

Resume de “Mai-juin 1968 ; huit semaines qui ebranlerent la France”

Contre la reduction du printemps 1968 a un monome etudiant, ce livre entend restituer l’epaisseur conflictuelle de ce qui fut un des evenements majeurs de l’histoire du siecle dernier. Pendant huit semaines en effet, la societe francaise connut un ebranlement considerable: dans les universites evidemment, mais egalement dans les usines et sur tous les lieux de travail, dans les campagnes enfin. Il fallait par consequent decentrer l’analyse au-dela des rives de la Seine vers d’autres regions et envisager la multiplicite

… Lire la suite

des acteurs de ces episodes: les etudiants comme les ouvriers et tous les salaries, mais aussi les paysans, et bien evidemment l’Etat, qui n’est pas reste impavide ; les organisations politiques et syndicales, au-dela du seul mouvement ouvrier ; les repertoires d’action (les manifestations, les greves) comme les strategies pour reprimer et/ou desamorcer la conflictualite (elections et amnisties). Mais comprendre 68 suppose aussi d’operer une double mise en perspective: en situant ce printemps dans une conflictualite seculaire d’une part, en regard des mouvements de contestation qui secouent le monde d’autre part. Si ce livre n’offre pas un recit du printemps, il permet en revanche de mesurer combien ces huit semaines ebranlerent la France.