Madame tussaud , memoires et souvenirs – Marie Tussaud

Madame tussaud , memoires et souvenirs

  • Auteur: Marie Tussaud
  • Editeur: Arlea
  • Date de parution: 2005
  • EAN13: 9782869597082
  • Genre: France

    Recits personnels
  • Langue: francais

Resume de “Madame tussaud , memoires et souvenirs”

Marie Gresholtz (la future Madame Tussaud) est nee en 1760 a Berne, en Suisse. Son pere (mort avant sa naissance) etait un militaire, aide de camp du general Wurmser, sa mere la fille d’un pasteur. Six ans apres la naissance de Marie, le frere de sa mere, John Christopher Curtius, qui exercait la profession de medecin mais passait la plupart de son temps a modeler des anatomies et

… Lire la suite

Portraits a la cire, fut attire en France et encourage dans son art par hommes de la cour, dont un prince du sang. Apres avoir adopte legalement sa niece Marie, il rentra en Suisse afin de ramenertoute sa famille dans la capitale francaise. Madame Tussaud se rappelle parfaitement son arrivee dans la capitale francaise, ainsi que l’accession au trone de Louis XVI. A l’epoque, la demeure de son oncle etait le rendez-vous des Francais les plus talentueux, notamment parmi les ecrivains et les artistes (Voltaire, Rousseau, le
Dr Franklin, Mirabeau et La Fayette…). La soeur de Louis XVI, Madame Elisabeth, passionnee par la sculpture sur cire et desireuse d’apprendre cet art, se lia avec Marie, qu’elle installa a Versailles, pres de ses appartements. C’est de ce poste avance que la future Madame Tussaud put observer et noter les soubresauts de la Revolution francaise, enregistrer ce qui allait faire la matiere des deux tomes de ses Memoires. Le livre n’est pas ecrit a la premiere personne par Marie. Edite par Lea & Blanchard, a Philadelphie,
En 1839, il se presente comme la relation, par Francis Herve (un Francais emigre lui aussi a Londres), des souvenirs de Marie. Cet ouvrage nous livre sur des evenements connus un temoignage hors du commun, celui d’une tres jeune femme, proche de la famille royale francaise, mais qui avait frequente tres tot les hotes de son oncle (des hommes des Lumieres jusqu’aux revolutionnaires proprement dits) qui avaient nom Voltaire, Rousseau, La Fayette, mais aussi Danton, Marat, Desmoulins… Si Marie ne montre pas beaucoup de sympathie pour la Revolution en general (n’oublions pas
Qu’elle est une “emigree”), si elle avoue sa fidelite et un veritable amour pour Louis XVI et Marie-Antoinette, elle fait cependant montre d’une adhesion profonde aux idees de liberte, ce qui rend ses Memoires eminemment subjectifs, a la fois quant a la description des evenements, et quant aux portraits des acteurs.