Les romans de Venise – Saint Bris G

Les romans de Venise

  • Auteur: Saint Bris G
  • Editeur: Rocher
  • Date de parution: 26/10/2007
  • EAN13: 9782268063072
  • Genre: HISTOIRE DE L’EUROPE
  • Langue: francais

Resume de “Les romans de Venise”

Enfin le livre de Venise ! La cite du romantisme racontee par le dernier des romantiques. Une Venise comme vous ne l’avez jamais vue, pleine de folies masquees, de personnages devoiles et de passions mises a nu. La plume trempee dans l’encre du canal, Gonzague Saint Bris dit l’histoire de la Serenissime a travers une suite de chapitres, chacun concu comme un roman. Cette cite des Doges, ou les pigeons vont a pied et ou les lions ont des ailes, voila plus de vingt ans qu’il la parcourt, lui qui fut nomme en 1980, par

… Lire la suite

Gaston Palewski, president des Amis de la Sauvegarde. Venise appartient a tous et chacun possede ” sa ” Venise. Celle qui est proposee ici en une vision polyphonique est tout a la fois une histoire, une balade et un carnet de voyage. A travers le prisme de la chronologie historique, les anecdotes savoureuses et les portraits saisissants, on va de la Dogaresse amoureuse a la Duse, l’amante eperdue de D’Annunzio, de Marco Polo a Paul Morand, d’Henri III au prince Eugene, du Primatice a Leopold Robert, de Casanova a Diaghilev. Ce livre rare par la cadence du style et la beaute des images rassemble une serie de petits romans etincelants. Il raconte comment le lieu le plus inhospitalier du monde est devenu le miroir du monde, comment la capitale du Baroque est devenue celle du Romantisme, ou comment la diplomatie des plaisirs, chere a Casanova et a Bernis, s’est muee, a la Belle Epoque, en une plante veneneuse, dans laquelle, de Marcel Proust a Thomas Mann, certains se sont voluptueusement perdus. De Carlo Goldoni a Richard Wagner, en passant par George Gordon Byron, Alfred de Musset, George Sand, John Ruskin et Francois Mitterrand, Venise, cent fois recommencee, fascine le monde depuis plus de dix siecles. Son destin se reflete dans l’eau porteuse de memoire, tandis qu’on se demande si cette mer qui l’a creee ne la detruira pas un jour…