Le Decameron ; illustre par l’auteur et les peintres de son epoque – Boccace

Le Decameron ; illustre par l'auteur et les peintres de son epoque

  • Auteur: Boccace
  • Editeur: Diane De Selliers
  • Collection: La Petite Collection
  • Date de parution: 08/04/2010
  • EAN13: 9782903656577
  • Genre: MONOGRAPHIE / HISTOIRE DE L’ART / ESSAIS / DICTIONNAIRES
  • Langue: francais

Resume de “Le Decameron ; illustre par l’auteur et les peintres de son epoque”

Droles, intelligentes et merveilleusement ecrites, les cent nouvelles du Decameron sont a l’origine d’une riche iconographie illustrant la profonde conviction de Boccace: ” on ne doit pas accorder moins de liberte a la plume qu’au pinceau du peintre ” (conclusion du Decameron).

… Lire la suite

Une fresque fascinante de plus de cinq cents oeuvres d’art en couleurs vient eclairer cette emouvante comedie humaine et amoureuse: une trentaine de dessins a la plume et a l’aquarelle de Boccace lui-meme, les cent miniatures du Manuscrit du Maitre de la Cite des Dames, conserve au Vatican, les illustrations ornant les premieres editions de l’ouvrage, les cent miniatures du Manucrit Ceffeni, conserve a la Bibliotheque nationale de France, des panneaux peints sur des coffres de mariages et des plateaux d’accouchee, des details de fresques des Trecento et Quattrocento, ainsi qu’une selection des plus belles oeuvres inspirees par le Decameron aux peintres de son epoque.

Disciple de Dante et grand ami de Petrarque, Boccace s’inscrit dans la trilogie eternelle des grands auteurs italiens du Trecento. Comme Dante, Boccace choisit l’italien et non le latin pour ecrire le Decameron. Il concoit son chef-d’oeuvre entre 1349 et 1351 alors que l’humanite bouleversee medite sur ” les vices humains et les valeurs ” a la suite de la tragique experience de la peste qui ravage Florence en 1348.
D’emblee, Boccace place le Decameron sous le signe de l’amour naturel et triomphant, en prenant le parti et la defense des femmes: ” Moi, que le Ciel a voulu creer pour vous aimer… “. Il appuie sa narration sur une construction originale et rigoureuse: pour eviter la peste, sept nobles demoiselles et trois jeunes gens courtois se refugient dans la campagne autour de Florence. Chacun d’entre eux raconte dix nouvelles au cours de dix journees.

Fils de banquier florentin confronte a la societe des marchands, Boccace fait preuve d’un sens aigu de l’observation et d’une connaissance concrete de la societe. De Florence a Genes, de Palerme jusqu’en Orient, les classes sociales les plus diverses – bourgeois, marchands, nobles, clerge, paysans… -, peintes pour la premiere fois en litterature, vivent aventures et passions, alternant amours joviales et dramatiques, sensualite exaltee, vices les plus laids et vertus les plus heroiques…