La Liberte Guidait Leurs Pas – Tome 3 – Pierre Miquel

La Liberte Guidait Leurs Pas - Tome 3

  • Auteur: Pierre Miquel
  • Editeur: Fayard
  • Collection: La Liberte Guidait Leurs Pas
  • Date de parution: 13/10/2005
  • EAN13: 9782213626468
  • Genre: LITTERATURE FRANCAISE ROMANS HISTORIQUES
  • Langue: francais

Resume de “La Liberte Guidait Leurs Pas – Tome 3”

Juillet 1918. A Paris, le defile symbolique du 14 Juillet ne peut masquer l’affreuse realite. L’armee allemande progresse, l’avantage est a l’ennemi. Dans la capitale bombardee, on a peur, les cris des victimes retentissent. Si l’arrivee reguliere des renforts americains fait naitre l’espoir, l’arrivee non moins reguliere des trains de blesses a la gare de l’Est, d’ailleurs interdite aux familles, sape le moral.

… Lire la suite

Dans la nuit du 15 juillet, sur tout le front de l’Est – aux portes de Reims, Chalons, Epernay-, les Allemands attaquent au meme moment. C’est la plus grande offensive du conflit que Ludendorff, avec cinquante divisions galvanisees, vient de lancer contre les Allies. Il veut en finir. Assiegee, Reims est la proie des flammes. Les habitants sont brancardiers, pompiers; masques a gaz autour du cou, les religieuses courent sans repit soigner des gens qui refusent, malgre les ordres, d’abandonner leur ville aux envahisseurs.
Non loin de la, a dix kilometres du front, dans la petite eglise de Suippes, Suzanne la postiere de Coulommiers, epouse Jacques Millet, son amant sauve de la mort par l’intrepide caporal Jules Laffere, frere de la jeune femme. La violence des canonnades rythme ce mariage irreel. La poussiere tombe, Suzanne se protege tant bien que mal sous une delicate echarpe de soie blanche, elle pense a l’enfant qu’elle va mettre au monde. Et pendant ce temps-la, baionnette au canon, Correziens, Bretons, italiens, mais aussi Senegalais – « la force noire » – se battent au corps a corps contre les Allemands.
Le temps de la guerre est de tous les temps comme le temps d’aimer. Et, defaite ou victoire, les enfants morts pour la patrie ne reviennent jamais. Fraternite, courage, passion, telles sont les energies qui soulevent l’oeuvre de Pierre Miquel, le plus grand conteur de la der des der.