La bataille d’Angleterre ; juin-octobre 1940 – Jerome de Lespinois

La bataille d'Angleterre ; juin-octobre 1940

  • Auteur: Jerome de Lespinois
  • Editeur: Tallandier
  • Date de parution: 08/09/2011
  • EAN13: 9782847347302
  • Genre: HISTOIRE DU 20EME SIECLE A NOS JOURS
  • Langue: francais
  • Format: 200x130x18
  • Poids: 233g
  • Nombre de page(s): 193

Resume de “La bataille d’Angleterre ; juin-octobre 1940”

“Jamais dans l’histoire des guerres, un si grand nombre d’hommes n’a du autant a si peu”, Winston Churchill, Premier ministre, discours du 20 aout 1940, a la Chambre des Communes.

… Lire la suite

Juillet 1940: l’Allemagne nazie s’apprete a envahir l’Angleterre. Commence alors la bataille aerienne la plus spectaculaire de la seconde Guerre Mondiale. Celle qui va changer a jamais le cours de l’Histoire… La bataille d’Angleterre beneficie d’un statut doublement privilegie dans l’histoire et dans la memoire. Dans l’histoire, car en infligeant a Hitler son premier echec, elle a brise le mythe de l’invincibilite nazie et a ainsi change le cours de la seconde Guerre Mondiale.
Dans la memoire collective, cette bataille tient aussi une place a part. Triomphe de la volonte sur la fatalite, combat d’une nation pour sa survie et d’un peuple pour sa liberte, drame immense par sa portee mais dont les protagonistes se reduisent a une poignee d’hommes (trois mille combattants de chaque cote), elle apparait comme un de ces moments ou en quelques semaines bascule le destin et se joue le sort du monde.
La bataille d’Angleterre fut la premiere bataille entierement livree par les forces aeriennes depuis l’essor de l’aviation trente ans plus tot. Les Spitfire et les Hurricane en furent les rois. A cote du deroulement des evenements – le bombardement de Londres par les avions de la Luftwaffe, la bataille dans les airs, le plan d’invasion de l’Angleterre, le blitz – Jerome de Lespinois met en lumiere les composantes techniques et logistiques de la bataille, les donnees politiques, en particulier le role de Churchill et l’abnegation du peuple anglais, la tenacite indomptable des pilotes de la Royale Air Force, ainsi que les erreurs tactiques et strategiques commises du cote allemand.