L’empire greco-romain – Paul Veyne – ACHETER OCCASION – mars 2012

L'empire greco-romain

  • Auteur: Paul Veyne
  • Editeur: Points
  • Collection: Points Histoire
  • Date de parution: mars 2012
  • EAN13: 9782757827819
  • Genre: MYTHOLOGIE / PREHISTOIRE / ANTIQUITE ET AUTRES CIVILISATIONS
  • Langue: francais

Resume de “L’empire greco-romain”

Qu’est-ce qu’un empereur romain ? A quoi est due la fin de l’art antique ? Pourquoi des protestataires manifestaient-ils contre les dieux en cas de malheur ? Autant de questions parfois derangeantes et toujours passionnantes que Paul Veyne developpe avec passion dans ce qu’il avait, a l’origine, concu comme une simple suite a La Societe romaine.C’est devenu au fil du temps et des remaniements un livre autonome, ou il tente rien moins que de donner une vision d’ensemble de ce qu’il appelle l'” Empire greco-romain “.Car

… Lire la suite

l’Empire dit romain fut en realite greco-romain a au moins trois titres. D’abord par la langue. Certes, la langue vehiculaire qu’on pratiquait dans sa moitie occidentale etait le latin, mais c’etait le grec autour de la Mediterranee orientale et au Proche-Orient. Ensuite, la culture materielle et morale de Rome est issue d’un processus d’assimilation de cette civilisation hellenique qui, de l’Afghanistan au Maroc, etait la culture ” mondiale ” du temps. Enfin, la culture y etait hellenique et le pouvoir romain ; c’est d’ailleurs pourquoi les Romains hellenises ont pu continuer a se croire tout aussi romains qu’ils l’avaient toujours ete.Paul Veyne part donc du principe que ce qui se passait de l’Ecosse a l’Euphrate a autant d’importance et d’interet pour comprendre ” Rome ” que ce qui se passait chez les Romains de Rome, et il tente suggerer, a coups d’apercus partiels, une vision d’ensemble de l’Empire greco-romain qui montre que la ” mondialisation ” actuelle devrait plutot etre appelee la ” seconde mondialisation “, puisque la premiere est precisement celle qui a produit cet Empire qui a domine, pendant plus de 400 ans, une surface de terre ferme partagee aujourd’hui entre trente nations.