Histoire de l’anticolonialisme en France ; du XVIe siecle a nos jours – Claude Liauzu

Histoire de l'anticolonialisme en France ; du XVIe siecle a nos jours

  • Auteur: Claude Liauzu
  • Editeur: Armand Colin
  • Date de parution: 24/10/2007
  • EAN13: 9782200350932
  • Genre: HISTOIRE ESSAIS
  • Langue: francais
  • Format: 240×160
  • Poids: 426g
  • Nombre de page(s): 302

Resume de “Histoire de l’anticolonialisme en France ; du XVIe siecle a nos jours”

Entre l’exaltation du « role positif » de la colonisation et le proces de la Republique colonialiste, la France semble aujourd’hui decouvrir son passe colonial.

… Lire la suite

Colonialisme, anticolonialisme: ces mots, inventes a la fin du XIXe siecle, renvoient a une realite longue de cinq siecles, de la conquete de l’Amerique a l’ecroulement des grands Empires dans les annees 1960. Pendant cette periode, l’adhesion a l’expansion de l’Europe a ete le sentiment dominant avec le «fardeau de l’homme blanc» et les missions historiques attribuees par la religion ou la civilisation a certains continents.
Cependant, ce sentiment n’est pas inne ; c’est une creation culturelle de l’Occident, qui n’allait triompher que tardivement, dans les annees 1930, apres une lente expansion. A l’oppose, l’anticolonialisme est egalement present des l’origine, se manifestant au cours des siecles par la critique du sort des Indiens (Las Casas), l’eloge du bon sauvage (Montaigne, Rousseau…) et la denonciation de l’esclavage par les philosophes du XVIIIe siecle pour qui les colonies sont inutiles, ruineuses et amenees a rompre avec la metropole.
Bien que minoritaire, l’anticolonialisme est present partout dans la societe: chez des intellectuels, dans les milieux d’affaires, ou encore dans la paysannerie. Il trouve des references dans le marxisme, dans le christianisme, voire dans les valeurs universalistes liees aux droits de l’homme. Il suscite des protestations contre les guerres d’Indochine et d’Algerie par lesquelles s’acheve l’age colonial.
Retracant l’histoire de l’anticolonialisme, l’ouvrage eclaire donc un pan marginalise dans l’etude de la periode coloniale. Les deux questions des anticolonialistes sont toujours d’actualite: comment aller vers des solidarites entre l’Occident et le tiers-monde ? Comment eviter la guerre des cultures par la reconnaissance de la pluralite et de la diversite dans toutes les societes ?
Redecouvrir aujourd’hui les anticolonialistes contribue a mieux comprendre le present.