Grandir apres la Shoah ; des juifs solidaires des enfants de deportes – Wolikow, Serge; Lassignardie, Isabelle

Grandir apres la Shoah ; des juifs solidaires des enfants de deportes

  • Auteur: Wolikow, Serge; Lassignardie, Isabelle
  • Editeur: Atelier
  • Date de parution: 05/03/2015
  • EAN13: 9782708243170
  • Genre: HISTOIRE DU 20EME SIECLE A NOS JOURS
  • Langue: francais
  • Format: 215x131x11
  • Poids: 428g
  • Nombre de page(s): 228

Resume de “Grandir apres la Shoah ; des juifs solidaires des enfants de deportes”

Apres la Shoah, des milliers d’enfants soustraits a la deportation n’ont jamais vu revenir leurs parents morts dans les camps. Comment grandir apres la catastrophe ? Ce livre-document exceptionnel revele ce qu’entreprirent des centaines de juifs communistes issus de la Resistance, dont certains revenus de deportation, pour redonner gout a la vie a pres de dix mille de ces enfants.
Que devinrent les enfants dont les parents disparurent dans les camps au moment de la Shoah ?

… Lire la suite

Explorant ce sujet pour des raisons qui ne sont pas seulement familiales, l’historien Serge Wolikow a retrouve leurs dessins et leurs lettres et recueillis le temoignage de certains d’entre eux encore en vie.
Les archives ouvertes pour ce livre relatent l’extraordinaire mobilisation de militantes et de militants juifs pour aider ces orphelins a traverser le drame sans l’effacer. Accueillis dans des foyers, colonies de vacances et patronages dans differents lieux en France, tout en suivant une scolarite dans le systeme educatif classique, ces enfants vont dessiner et ecrire pour relater la vie quotidienne, la guerre, la culture juive et l’engagement communiste. Beneficiant des travaux psycho pedagogiques les plus avances, notamment ceux d’Henri Wallon, les militants de ce reseau d’entraide accompagnerent ces enfants pour qu’ils renouent avec la vie et parient sur l’avenir.
Cet ouvrage contient une cinquantaine de dessins d’enfants de deportes -dont ceux de Topor- commentes par Isabelle Lassignardie. Il met en lumiere la force singuliere d’un reseau de militants qui apres les combats de la resistance, dans le contexte politique de la Liberation puis de la guerre froide, n’oublierent pas les enfants des deportes disparus.