Gilles de rais – Matei Cazacu – ACHETER OCCASION – 18/11/2005

Gilles de rais

  • Auteur: Matei Cazacu
  • Editeur: Tallandier
  • Collection: Biographies Tallandier
  • Date de parution: 18/11/2005
  • EAN13: 9782847342277
  • Genre: BIOGRAPHIES HISTORIQUES
  • Langue: francais

Resume de “Gilles de rais”

Figure satanique, compagnon de la Pucelle d’Orleans, serial-killer, « premier Vendeen », Gilles de Rais (1405-1440) a fait, par son ambivalence, le delice de nombreuses generations de conteurs et de biographes. Mais les livres qui lui ont ete consacres jusqu’ici n’ont pas reussi a epuiser cette matiere feconde ou le bien repond au mal et ou le heros appelle le meurtrier. Gilles est un

… Lire la suite

Personnage a la mesure de cette epoque brutale et chaotique ou l’angelisme cotoie intimement la barbarie. Fondee sur une documentation largement inedite, cette biographie raconte les multiples vies du seigneur de Rais. Elle rend enfin justice a la place qui fut la sienne dans la noblesse francaise du
Temps, reconstitue en detail sa brillante carriere militaire au service de son roi Charles VII, son combat incessant contre les Anglais, son role decisif aux cotes de Jeanne d’Arc, de La Hire et de Dunois dans la levee du siege d’Orleans en 1429, son elevation a la dignite de marechal de France
A l’age de seulement 24 ans. Voila pour l’avers de le medaille. Cote revers, le saint se fait ogre. Ruine par ses depenses somptuaires et militaires, le marechal de Rais se retire en 1432 sur ses terres de Bretagne, d’Anjou et du Poitou. Il y succombe a ses demons, enleve, torture, viole et assassine des enfants. Gilles de Rais devient le premier tueur en serie identifie comme tel en France. Mais dans le meme temps, cette plongee dans l’abime se double d’un mecenat eclaire de musique, de theatre, et de grandes messes a la memoire de
Jeanne d’Arc. Ruine par ses extravagances, le baron de Rais s’adonne enfin a l’alchimie et pour trouver la pierre philosophale et sacrifie des humains lors de ceremonies sataniques. Arrete, juge par l’Eglise lors d’un retentissant proces, Gilles de Rais est execute a Nantes en 1440 et entre dans la legende. Une legende tronquee puisque s’opere rapidement un glissement. On l’identifie alors a Barbe Bleu, tueur de femmes et non d’enfants, la memoire collective refusant aux enfants toute dimension sexuelle pour la plaquer sur les femmes. Ce mythe sera revisite et immortalise deux siecles plus tard par Charles Perrault.