Elisee Reclus ; geographe, anarchiste, ecologiste – Jean-Didier Vincent

Elisee Reclus ; geographe, anarchiste, ecologiste

  • Auteur: Jean-Didier Vincent
  • Editeur: Robert Laffont
  • Date de parution: 04/03/2010
  • EAN13: 9782221106488
  • Genre: GEOGRAPHIE

    Anarchisme
  • Langue: francais
  • Format: 241x156x28
  • Poids: 552g
  • Nombre de page(s): 425

Resume de “Elisee Reclus ; geographe, anarchiste, ecologiste”

Elisee Reclus est ne a Sainte-Foy-la-Grande, en 1830, dans une famille de quatorze enfants ou il est eleve dans la crainte du peche par un pere pasteur protestant. Il etudie en Allemagne, apprend quatre langues, s’interesse tres tot a la geographie et traverse la France a pied. Apres avoir ete ouvrier agricole en Irlande, il part pour la Louisiane, decouvre l’esclavagisme puis se rend en Colombie pour y creer une exploitation agricole. De retour a Paris en 1857, il entre dans la Societe de geographie, tate de la franc-maconnerie

… Lire la suite

et surtout milite dans les rangs anarchiques. Reclus, qui est profondement un homme de gauche, s’engage dans la Garde nationale pendant la Commune. A la suite des evenements, il est condamne a la deportation mais, grace a l’intervention d’une centaine de savants anglais et americains, il est seulement banni. Il part vivre en Suisse puis a Bruxelles, ou il occupe une chaire de geographie et meurt en 1905. Qui etait celui que Nadar, son ami, appelait ” ce doux entete de vertu ” ? L’auteur d’une trentaine d’ouvrages dont la celebre Nouvelle Geographie universelle et de centaines d’articles. Un intellectuel anarchiste qui, avec Bakounine et Kropotkine, forme le trepied de ce mouvement dont se reclament aujourd’hui encore les organisations anarchistes. L’inventeur de la geographie sociale, celui qui inclut l’homme dans le processus geographique. Un athee acharne (il se marie trois fois en dehors de l’Eglise ; ses idees sur le mariage et l’education sont tres en avance sur son temps). Un homme a facettes multiples, fidele et libre, un etre original que Kropotkine decrivait comme ” le type du vrai puritain dans sa maniere de vivre et, au point de vue intellectuel, le type du philosophe encyclopediste francais du XVIIIe siecle “.