Crs = detresse t.10 ; degelee sur l’herbe – Achde

Crs = detresse t.10 ; degelee sur l'herbe

  • Auteur: Achde
  • Editeur: Dargaud
  • Collection: Crs = Detresse
  • Date de parution: 11/04/2002
  • EAN13: 9782205052329
  • Genre: BANDES DESSINEES JEUNESSE
  • Langue: francais

Resume de “Crs = detresse t.10 ; degelee sur l’herbe”

C’est le printemps ! Les amoureux cueillent les fleurs, merveilleux signes avant-coureurs du renouveau de mere nature. Eugene Lacrymo, notre Gegene a nous, n’a meme pas a se baisser pour ramasser les nouveaux paves qui vrombissent dans l’air printanier. C’est livraison a domicile. D’autant que la maison Comte Andan, fournisseur attitre de tout ce qui conteste et manifeste, vient de recevoir un nouveau modele: joli robe, beau granit gris souris, bien equilibre en main, design parfait, ligne d’avant ? garde, poids ideal

… Lire la suite

, il renvoie au musee la vieille relique de 68 que votre papa vous a legue avec des sanglots dans la voix (publique).
C’est aussi le printemps pour Pamela, la CRS un tantinet obsedee sexuelle qui peut enfin devoiler ses jolies formes. Ses collegues adoptent aussi sec le profil bas. Car la collegue ne pense qu’a ” ca “. Toujours volontaire pour les seances de secourisme la Pamela, surtout lors des cours de bouche-a-bouche.
A propos de bouche-a-bouche, un qui aurait du se mefier, c’est Gedeon, le fiston de Gegene. Embrasser un crapaud peut avoir des consequences familiales insoupconnees. Notez que le lancer de manifestant, une specialite Gegene, a aussi de facheuses repercussions sur sa vie familiale, en particulier nocturne. Chaque metier a ses petits ennuis.
Et ses dommages collateraux ! On ne remerciera jamais assez Achde et Cauvin d’avoir ose montrer les risques pris par de pauvres CRS obliges de taper, qui sur un medecin, qui sur un moniteur de saut a l’elastique. Ou encore d’avoir accepte de divulguer comment un etre sensible, sain et equilibre tel qu’Eugene Lavcrymo, peut se retrouver coiffe d’une flamboyante coiffure indienne ou le corps couvert de bien curieuses peintures de guerre (urbaine).
Un grand merci aussi aux auteurs pour leur contribution constante a l’enrichissement du vocabulaire des rues. ” Cressons de latrines, couillons de la lune, croupions mouilles, testicules de mulets, Chtouille de yeti, treponemes asmathiques, zezettes de canaris” feront, c’est sur, la joie de tous !